Brume de caramel

Publié le par Saumonibus

essence, caramel, verre, enquête, brume

Il faisait déjà noir lorsque la brume s'installa dans le petit village. Le lieutenant chargé de l'enquête ne pouvait pas voir le chemin qui menait à l'église, malgré cela il est arrivé à ses portes. Là, juste devant, le père Zelah l'attendait.
- Bonsoir mon père, dit-il.
- Bonsoir lieutenant venez vite c'est assez étrange

Une fois dans l'église le lieutenant ne pouvait pas croire la scène. Des éclats de verre par terre montraient les signes d'une lutte acharnée.
- Venez, venez à l'autel, dit le père.

Le lieutenant le suivit non sans se demander ce qui avait pu faire tant de dégâts dans un lieu si sacré. Une fois à l'autel le lieutenant demanda au père...
- Qu'est ce qui sent si fort ici?
- Ah ! répondit le père, ça c'est du caramel
- Du caramel ? répéta à son tour le lieutenant
- Oui du caramel, vous ne savez pas ce qui c'est passé ici la nuit dernière ?"
- Non mais j'espère que vous allez me le dire bientôt."
Alors le père commença à lui expliquer :
- La nuit dernière il faisait un temps terrible, c'était une nuit épouvantable il pleuvait très fort et toutes les fenêtres des maisons du village battant contre les murs ont réveillé tout le monde.
Moi, j'étais en train dormir dans mon confortable lit quand j'ai entendu ce bruit qui m’a réveillé d'un seul coup!J'ai descendu l'escalier qui amène à la salle des cérémonies et là juste devant l'autel j'ai vu la chose qui avait causé ce bruit infernal. C'était un être moitié homme moitié truite qui était allongé par terre et qui demandait de l'aide. Au début je croyais que j'étais en train de rêver encore mais la créature m'a regardé droit et m’a dit "CARAMEL!!"
Moi je lui ai répondu "est ce que vous êtes blessé?" Lui m’a simplement répondu la même chose, "Caramel donne moi du caramel je vous prie!". J'ai couru jusqu'à la petit kitchenette que j'utilise pour faire à manger et j'ai cherché partout dans les tiroirs un pot de caramel que je garde pour faire des gâteaux. Je l’ai trouvé et je me suis amené aussitôt à l'autel mais avant d'y arriver j'ai trouvé qu'il y avez une odeur bizarre partout une odeur d'essence très forte et dès que je suis arrivé à l'autel j'ai pu tout voir comme je vous vois lieutenant.
- Alors dites moi ce que vous avez vu bon dieu!
- Ce que j'ai vu, vous ne pouvez pas le croire !
- Allons, racontez moi! insista le lieutenant
- J'ai vu cette créature qui était suspendue comme par des fils transparents dans l'air et qui était en train de crier, et des flammes commençaient à brûler sa peau qui tombait en flambeaux juste devant moi. J'ai essayé de l'aider mais les flammes me brûlaient aussi donc je n'ai rien pu faire, en quelque secondes tout son corps était dévoré par les flammes et une minute après une explosion énorme a divisé son corps en centaines de petits morceaux. Après cela je me suis rendu compte que toutes les fenêtres de l'église étaient aussi cassées en mille morceaux et certains des éclats avaient coupé ma propre chair. Le plus étrange de tout cela c'était qu’après que le feu se soit éteint.
- Et qu'est ce que vous avez trouvé étrange? demanda le lieutenant.
- Ce que j'ai trouvé étrange c'est qu'à la place où son corps était suspendu, par terre au beau milieu de l'autel on a trouvé quelque chose!
- Et c'était quoi ?
- On n'a pas trouvé son corps, non rien du tout, pas même un morceau de chair, on a juste trouvé un petit caramel, tout simple, un des ces caramels qu'on achète de plusieurs couleurs avec la forme d'un bout de bois.

 

 

 

Publié dans Contes

Commenter cet article